Histoire

Site déjà habité dès l’âge de la pierre, le village actuel de Lenningen s’enorgueillit d’une riche histoire qui remonte à la nuit des temps.

Il partage avec tant d’autres localités du Luxembourg et d’Europe une histoire belliqueuse, marquée par la famine et les maladies, mais aussi par la monotonie et la vie paysanne qui ne prendra fin qu’au 19e siècle, sous l’influence notamment de la révolution française et de l’industrialisation naissante.

Les origines du village de Canach sont tout aussi anciennes que celle de Lenningen. Occupé d’abord par les Celtes, le site passe aux Romains, qui en font une base militaire destinée a contenir les percées barbares de part et d’autre de la Moselle et du Rhin.

A cette époque, l’endroit revêt en effet une importance stratégique capitale. Une chaussée romaine relie la place forte à l’influente cité de Trèves.

Au long des siècles qui suivent, Lenningen et Canach n’échappent pas au destin partagé par l’Europe tout entière. Régulièrement décimées par des épidémies dévastatrices, les populations de petites gens vivent sous le joug de seigneurs belliqueux au gré des guerres et invasions qui marquent l’histoire de nos contrées.

Au 18e siècle seulement, sous l’influence de Joseph II et surtout, de la révolution française, les acquis de Lumières gagnent, les campagnes luxembourgeoises sans que cette nouvelle liberté ne mette pour autant fin aux circonstances miséreuses de la vie quotidienne.

Les villages de Lenningen et de Canach forment aujourd’hui la commune de Lenningen.

macommune.lu
© Administration Communale de Lenningen